Yaourt de soja maison

J’habite à la campagne et le premier magasin où je peux espérer trouver du yaourt de soja, il doit se trouver à 50 km aller-retour.

Du coup, faire mon propre yaourt de soja maison, bah, ça a vachement de sens.

Ce que j’aime aussi dans le fait-maison, c’est le prix.

Parce que le yaourt de soja nature, en ce moment, je peux le trouver entre 3€ et 6€ le kilo. Alors que mon yaourt maison, il me coûte seulement entre 1€ et 2€ le kilo.

Donc ça fait plutôt plaisir au niveau économies.

Et puis, tu vas voir, c’est plutôt très facile à faire.

Allez, je t’explique tout, pour que tu réussisses à tous les coups ton yaourt de soja maison !

Le matériel pour faire du yaourt de soja

Si tu as un thermomètre et une yaourtière, je t’avoue que ça va être vraiment plus facile pour toi de faire ton yaourt de soja maison.

Ce n’est pas une obligation, tu peux te débrouiller autrement, même, ça aide, quand même.

Une yaourtière pour faire du yaourt maison

Moi, par exemple, je fais mon propre yaourt de soja maison depuis une quinzaine d’années. Mais ce qui a vraiment changé la donne, c’est le jour où j’ai investi dans une yaourtière.

Alors attention, à 5€ la yaourtière !

Il s’agissait d’un modèle ultra simple avec des pots en verre (une yaourtière de ce genre là), que j’ai trouvé dans une recyclerie.

Mais ça m’a poussée à faire mes yaourts maison beaucoup plus souvent qu’avant d’avoir du matériel spécifique.

Pourquoi ? Parce que tu n’as pas à chercher un pot qui convient bien, parce que ça t’assure que la température est adéquate.

Bref, c’est plus facile. Et ça, on aime !

Comment faire sans yaourtière ?

Pour faire ton yaourt maison sans yaourtière, tu dois trouver un moyen de maintenir la température autour de 40°C-45°C (ou 105°F-115°F).

Ça peut se faire en utilisant ton four, une boite recouverte de couvertures déposée près d’un chauffage, une marmite ou une machine à riz avec de l’eau chaude à changer régulièrement, etc.

Si tu fais des yaourts de manière irrégulière, utilise une de ces méthodes qui dépanne bien !

Sinon, pendant longtemps, j’ai utilisé mon incubateur à tempeh. C’est une simple boite en carton équipée d’une lampe, que tu peux fabriquer facilement toi-même.

Et pour les pots, tu peux récupérer des bocaux en verre, petits ou grands, selon tes préférences, c’est tout à fait adapté !

Avec ou sans thermomètre, pour contrôler la température

L’idéal, pour que la fermentation se passe bien, c’est d’ajouter le ferment quand le yaourt de soja est à une température d’environ 40°C et jusqu’à 45°C, pas plus.

Avec un thermomètre, c’est plus facile de savoir si tu es dans la bonne fourchette de température.

Sans thermomètre, tu peux porter à ébullition environ 1/3 de ton lait de soja et ajouter le reste du lait à température ambiante.

Vérifie au toucher si la température est adéquate. Elle doit te sembler chaude sans te brûler.

Si jamais tu as dépassé la température, arme-toi de patience et laisse refroidir. Sinon, tu risques de tuer ton ferment, oups !

Les ingrédients pour le yaourt de soja maison

Le bon lait de soja pour faire du yaourt maison

Pour être sûr‧e que la fermentation se fasse sans encombre, choisis un lait de soja nature.

Je préfère ceux dont la liste d’ingrédients se limite à des fèves de soja et de l’eau.

Mais tu peux tester avec des laits de soja aromatisés, souvent, ça fonctionne aussi (mais parfois, ça marche moins bien).

Note que cette recette ne fonctionnera pas avec du lait de riz ou d’amande, parce que tous les laits végétaux ne fermentent pas de cette manière.

Le ferment pour faire ton yaourt de soja

Le plus simple est d’utiliser un tout petit peu de yaourt de soja nature comme ferment. C’est ce que j’utilise pour cette recette.

Tu en trouveras en magasin bio et en supermarché, au rayon frais.

Note que, dans une grande partie du monde, l’appellation “yaourt” n’est pas autorisée dans le commerce, pour les produits végétaux. En magasin, tu devras donc généralement chercher des noms plus vagues comme “préparation au soja”.

Regarde la liste d’ingrédients, tu dois y trouver du jus de soja et des ferments et c’est tout.

Quand tu fais régulièrement du yaourt de soja, tu n’as pas besoin d’acheter un yaourt de soja en magasin à chaque fois.

Tu peux utiliser tes yaourts maison pour la fermentation.

Si tu respectes bien la température et la conservation, tu pourras rester facilement deux mois sans acheter de nouveau yaourt.

Ensuite, les ferments ont tendance à être déséquilibrés, alors tu achètes un nouveau yaourt et c’est reparti pour un tour !

Les étapes de la préparation du yaourt de soja

Les étapes en bref :

  • Stérilise le matériel : c’est facultatif, mais recommandé, en ébouillantant le matériel en question.
  • Réchauffe le lait de soja autour de 40°C.
  • Ajoute un peu de yaourt de soja et mélange.
  • Verse dans des pots.
  • Laisse fermenter au chaud pendant environ 8h ou jusqu’à ce que la texture soit ferme et l’odeur caractéristique.
  • Dépose tes yaourts de soja au réfrigérateur.

Voilà, c’est tout !

Personnalise ton yaourt de soja maison

Je préfère préparer des yaourts de soja natures, que je suis certaine de réussir et ajouter ensuite des saveurs à ma guise.

En plus, ça permet de les utiliser aussi bien en sucré qu’en salé.

J’adore, par exemple, préparer des sauces yaourt véganes aux herbes.

Je remplace aussi parfois la crème par du yaourt dans mes recettes salées, puisque j’en ai toujours dans mon frigo.

Pour le sucré, tu peux t’amuser : lits de fruits ou de confiture, sucre ou sirop d’érable, sucre vanillé ou arômes de ton choix, crumble, etc.

Tu peux même faire du gâteau au yaourt 100% végane !

Bref, laisse parler ton imagination et ta gourmandise. L’utilisation est la même que pour les yaourts au lait de vache.

Raconte ton expérience en commentaire :

Tu fais tes yaourts de soja maison ? Depuis combien de temps ?

Raconte-moi aussi si tu essaies pour la première fois, je veux tout savoir !

La recette facile

Yaourt de soja maison

Fais ton propre yaourt de soja avec ou sans yaourtière !
5 sur 2 votes
Temps de préparation 5 minutes
Temps de cuisson 5 minutes
Fermentation 8 heures
Type de plat Dessert, Sauce
Portions 1 litre

Ingrédients
  

  • 1 litre de lait de soja nature nature
  • 1 c. à soupe de yaourt de soja nature

Instructions
 

  • Réchauffe le lait de soja autour de 40°C (au moins 37°C et maximum 46°C, attention, ça va plutôt vite !).
  • Hors du feu, ajoute une cuillère à soupe de yaourt de soja et mélange bien.
  • Verse ensuite le lait dans des pots et laisse fermenter pendant environ 8h.
  • Quand la texture est ferme et que l'odeur de yaourt est reconnaissable, dépose tes yaourts végétaux au réfrigérateur, jusqu'à la dégustation.

Notes

  • Tu peux conserver tes yaourts de soja maison environ 1 semaine au réfrigérateur. Si tu as un doute, que leur couleur ou leur odeur te semble différente, alors jette-les.
  • Si tu as le temps, stérilise ton matériel et les pots de yaourt. Pour ce faire, ébouillante-les pendant une dizaine de minutes.
  • Prélève un peu de ta fournée de yaourt précédente pour faire tes prochains yaourts de soja maison.
  • Déguste tes yaourts de soja comme des yaourts au lait de vache.
  • Pour plus d’explications et d’astuces, retourne lire mes conseils plus haut dans l’article.
Mots clés basique, soja, yaourt de soja

Cette recette te fait envie ? 📌 Épingle-la sur Pinterest pour la retrouver facilement !

Crédit photo : Canva

5 réflexions sur “Yaourt de soja maison”

  1. 5 stars
    Bonjour, végétarien depuis des années , je viens de passer le cap et d’éliminer œufs et lait. Je découvre donc les laits végétaux mais me méfie du lait de soja et du soja en général. (À cause des fameux phytoestrogènes dont on parle tant). Y a t-il des études sérieuses sur le sujet? Merci.

      1. 5 stars
        Merci Melle Pigut, cet article me rassure.
        J’´ai également un peu peur d’un manque de protéines car je fais de la course à pied et je me demande si je ne dois pas prendre des suppléments sous forme de poudre de pois ou chanvre.

        1. Prendre des supplément est une possibilité, mais pas une obligation, en mangeant suffisamment de protéines, avec des légumineuses, par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Note de la recette