Végétarien‧ne, végétalien‧ne, végane : quelle est la différence ?

C’est quoi être vegan ? Ce n’est pas pareil que végétarien ?

Je suis devenue végétarienne il y a plus de 25 ans et végane il y a plus de 10 ans. Alors, tu te doutes bien que je connais ces subtilités sur le bout des doigts.

Je t’explique les différences et les similitudes entre ces différents choix. Je t’ai même fait un tableau pour t’y retrouver.

Tu vas enfin tout comprendre !

Quelle est la différence entre vegan et végétarien ?

Définitions – les mots du véganisme

Végétarien·ne :

Voyons d’abord ce que Wikipédia nous dit au sujet du végétarisme :

“Le végétarisme est une pratique alimentaire qui exclut la consommation de chair animale.”

Ok, c’est plutôt clair : c’est une alimentation sans chair animale.

Mais, au fait, c’est quoi la chair animale ? Pour parler encore plus franchement, c’est le corps des animaux morts. Ça concerne donc ce qu’on appelle la viande et quand on dit viande, on ne dit pas seulement “viande rouge”. La viande, c’est “(…) un aliment constitué des tissus musculaires de certains animaux, notamment les mammifères, les oiseaux, les reptiles, mais aussi certains poissons comme les requins” (merci encore Wikipédia). Donc la viande, ça inclut les charcuteries et les volailles, par exemple. Pour finir, la chair animale, ça concerne aussi tous les poissons, crustacés et animaux marins, ainsi que les insectes.

Alors il reste quoi dans cette alimentation ? Les végétaux, les champignons, les produits laitiers et les œufs.

Note qu’il existe différents types de végétarisme. Le terme général détaillé ici peut être appelé ovo-lacto végétarisme. Mais il existe aussi des ovo-végétarien·nes qui évitent la chair animale et les produits laitiers, mais pas les œufs ; ainsi que des lacto-végétarien·nes qui, au contraire, consomment des produits laitiers, mais évitent les œufs et la chair animale. Le flexitarisme, quant à lui, désigne une pratique imprécise où il est question de diminuer la viande. C’est parfois une étape menant vers le végétarisme ou le véganisme en douceur.

Végétalien·ne :

Que dit Wikipédia au sujet du végétalisme ?

“Le végétalisme est une pratique alimentaire, excluant les produits animaux, aussi bien issus d’animaux morts (viande, poisson, crustacés, mollusques, gélatine, présure, etc.) que d’animaux vivants (produits laitiers, œufs, miel, etc.), et éventuellement les produits dont le procédé de fabrication fait intervenir des produits animaux (les boissons clarifiées à l’aide de caséine ou de colle de poisson, le sucre décoloré à l’aide de charbon d’os, etc.).”

Ok, donc c’est comme du végétarisme, mais les produits laitiers, les œufs et le miel en moins. Et plus généralement, tout produit alimentaire qui utilise des animaux dans sa fabrication.

Dans cette alimentation il ne reste que le végétal. Mais ça regroupe quoi, ce terme : végétal ?

Les fruits, les légumes, les légumineuses, les céréales, les algues, les champignons, les graines… Ça en fait de la diversité !

Végane :

Regardons encore une fois ce que dit Wikipédia, au sujet du véganisme, cette fois :

“Le véganisme (…) est un mode de vie qui refuse l’exploitation des animaux, et exclut donc la consommation de produits d’origine animale. Au-delà de l’adoption d’une pratique alimentaire végétalienne (…), le véganisme exclut également la consommation de tout autre produit issu des animaux, de leur exploitation ou testé sur eux (cuir, fourrure, laine, soie, etc.), et plus généralement l’utilisation des animaux dans le cadre des loisirs.”

Ok, donc c’est comme le végétalisme, mais élargit à tous les domaines de la vie.

Le véganisme s’oppose, en fait, à toute exploitation animale. Ce n’est plus seulement une question d’alimentation, c’est une position morale, philosophique, sociale et politique.

Dans le Que sais-je dédié au véganisme, Valéry Giroux et Renan Larue précisent que c’est “un engagement à ne pas œuvrer, dans la mesure du possible, à l’assujettissement, aux mauvais traitements et à la mise à mort d’êtres sensibles”.

Il me semble important de rappeler que, dans un monde où le véganisme n’est pas dominant, le but n’est pas de chercher la perfection dans ses pratiques, mais de faire de son mieux, selon ses possibilités, pour défendre au maximum les intérêts des animaux.

Quelles sont les différences entre vegan et végétarien ?

Comment faire la différence entre vegan et végétarien ?

La différence en trois phrases

  • La personne végétarienne ne mange pas de chair animale.
  • La personne végétalienne ne mange pas de produit issu des animaux.
  • Le véganisme consiste à éviter toute exploitation et mort des animaux dans tous les domaines de la vie.

Ce que consomment les véganes, végétalien‧nes et végétarien‧es en un clin d’œil

Quelle différence entre végétalien, végétarien et végane ?

“Les vegan n’ont droit à rien !”

Le véganisme et le “droit”

D’abord, il faut comprendre que le véganisme est une position pour les droits des animaux. En clair, on n’est pas végane pour soi. Et le but n’est en aucun cas d’atteindre une perfection illusoire.

Ensuite, les véganes ont “droit” à tout, comme les non-véganes. En effet, puisqu’il n’existe pas, aujourd’hui, de loi interdisant l’exploitation animale, tout le monde peut manger des animaux librement, par exemple.

Avec le véganisme, il s’agit simplement de faire des choix éthiques. On peut décider de se passer de quelque chose parce qu’on estime que la vie et la qualité de vie d’un animal est plus importante que son plaisir ou son confort.

“C’est vegan ?” Les aliments qui mettent le doute

J’entends parfois : “mais tu as droit au pain ? aux pâtes ? au chocolat ? au jambon ?” etc. Je comprends que pour beaucoup, ça semble être un casse-tête.

Pourtant, c’est très simple, si des aliments contiennent des œufs, du lait, de la viande, du miel ou autre produit d’origine animale, en tant que vegan, on s’en passe.

Dans les pâtes, par exemple, à part certaines pâtes fraîches, il n’y a pas d’œufs. Donc, oui, les véganes en mangent.

Le jambon, ou encore le saucisson, n’en proposez pas aux végé ou véganes. C’est simple, littéralement de la viande. Il s’agit de la chair animale, en clair, un animal a été tué pour obtenir ce produit. C’est un grand NON. Par contre, il existe des produits qui ressemblent à de la viande, sans exploiter des animaux (si tu te demandes pourquoi les véganes imitent la viande ?, je t’invite à lire mon article sur le sujet).

Le chocolat, s’il est noir, c’est généralement ok. Mais certains contiennent des produits laitiers, comme le chocolat blanc et le chocolat au lait. Heureusement, il existe maintenant des chocolats de toutes sortes en version 100% végétale.

Inscription à la newsletter Végétalise-toi !

Comment sait-on si c’est végane ?

Quand on ne sait pas, il faut se demander ce que contiennent les produits qu’on consomme.

Il se trouve qu’il y a des aliments auxquels ont ne s’attend pas, qui peuvent ne pas être véganes. Par exemple, les bonbons. Une grande partie des bonbons est faite à base de gélatine, qui est obtenue à partie de tissus et d’os d’animaux (clairement, pas super glamour). Mais il existe aussi des bonbons délicieux sans produits animaux.

Par contre, pas de panique si tu vois : “traces de… (lait, beurre, etc.)”. C’est une obligation légale qui signifie simplement que, dans la même chaîne de production, sont produits des aliments qui contiennent du lait ou autre. Comme on ne vit pas dans un monde végane, bien sûr, ça arrive. Ça ne veut pas dire que ton produit contient des produits animaux ou que tu doives y prêter plus d’attention que ça.

En conclusion : tu reçois des invités véganes à la maison et tu n’es pas certain‧e de ce que tu peux leur préparer ? Ou tu essaies te tourner vers le véganisme, mais tu n’es pas sûr‧e de toi ? Dans le doute, vérifie la composition des produits. Et, au besoin, demande à une personne végane de t’éclairer, si tu en as l’occasion.

Végétalise-toi

Comme on l’a vu, il est finalement plutôt facile de faire la différence entre vegan, végétarien et végétalien.

Tu connaissais ces nuances ? Est-ce que tu comprends mieux comment ça fonctionne ? Es-tu végane ou végétarien‧ne ?

Cet article t’a plu ? 📌 Épingle-le sur Pinterest pour y revenir facilement !

2 réflexions sur “Végétarien‧ne, végétalien‧ne, végane : quelle est la différence ?”

  1. Ping : Devenir vegan : mes 5 meilleurs conseils - Végétalise-toi !

  2. Ping : Pourquoi les vegan imitent la viande : 5 bonnes raisons - Végétalise-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *