Pourquoi les véganes imitent la viande : 5 bonnes raisons

“Pourquoi tu imites la viande, alors que tu refuses d’en manger ?”

Ah, quelle grande énigme, ces véganes bizarres qui mangent des substituts de viande. Si tu n’es pas dans cette situation, peut-être que tu as du mal à comprendre. Peut-être même que tu te dis que ça n’a aucun sens de manger des produits végétaux qui ressemblent à de la viande. On va voir ça !

D’abord, on ne devient pas végane parce qu’on n’aime pas la viande. On le devient parce qu’on veut lutter contre l’exploitation des animaux. Parce qu’on ne veut pas qu’ils soient élevés et tués pour être mangés. Ce n’est pas une question de goût, mais d’éthique.

► Pour comprendre la différence entre végé et vegan, je te conseille mon article Végétarien‧e, végétalien‧e, végan : quelle est la différence ?

Ensuite, cassons les fantasmes : toute personne végane ne passe pas son temps à “imiter la viande”. La cuisine végétale est suffisamment diversifiée pour que nos plats soient variés sans avoir systématiquement recours à des “similis” (“imitations”), comme on les appelle parfois.

Personnellement, je suis végane et je ne cherche pas à imiter la viande à tout prix. Pourquoi ? Parce que ça fait longtemps que je n’en ai pas mangé (25 ans !), parce que je sais cuisiner autrement, parce que ça ne me manque pas. Et parce que je m’en fiche un peu, tout simplement.

Mais ils font quand même partie de mon alimentation, ces produits qui “imitent la viande”. C’est le cas de mes célèbres boulettes véganes maison, par exemple. Alors, qu’est-ce qui peut me pousser à faire ce choix ?

Ceci n’est pas du canard, mais du tofu. Étonnant, hein ?

Les raisons de chercher des alternatives ressemblantes aux produits animaux

Tu vas voir qu’il y a différentes raisons de consommer ces produits.

Mets-toi en situation : imagine que…

✓ Tu es nouvellement végé ou végane :

Les débuts, ça peut être déroutant ! Tu as appris à mettre un bout de viande / de charcuterie / de poisson dans ton assiette et de broder autour avec des légumes et des céréales. Le centre de ton plat, c’est généralement la viande. Alors, quand tu arrêtes d’en manger, toutes tes habitudes sont chamboulées. Et souvent, le plus facile pour toi à ce moment là, c’est d’échanger le morceau de viande par une version végétale ressemblante. Ça t’évite de perdre tous tes repères et de devoir changer toutes tes habitudes d’un coup. C’est pratique et rassurant.

✓ Tu as envie de garder un lien avec ta culture, ta famille :

Les bons petits plats de tes aïeux sont porteur d’amour et de culture. Tu n’as pas envie d’y renoncer. Ça te relie à une éducation, une culture avec laquelle tu veux continuer de te sentir connecté·e. Pouvoir préparer une alternative végétale aux plats avec lesquels tu as grandi et garder la convivialité des repas familiaux, ça peut-être un soulagement et une grande joie.

✓ Tu as besoin de plats réconfortants :

Les plats de notre enfance sont souvent ceux qui ont le pouvoir de nous réconforter instantanément une fois adultes. Alors oui, tu as été élevé dans un monde où on mange beaucoup de produits animaux. Il est donc fort probable que certains des plats qui te font du bien contiennent ce genre de produit. Ils sont liés à des souvenirs, des émotions, c’est un lien fort. Pouvoir les retrouver facilement en version végane, c’est du self-care en barre !

Avoue qu’elles sont belles mes lasagnes véganes – sans animaux dedans !

✓ Tu as envie d’avoir une vie sociale :

Pouvoir trouver des plats tradi en version végétale dans n’importe quel resto, c’est le rêve de beaucoup de personnes véganes. Sinon, tu peux avoir tendance à être exclu du groupe, par défaut. Et quand tu invites, ça passe mieux quand tu prépares des lasagnes véganes pour tes potes que quand tu leur proposes un plat végétal inconnu de ton invention. Quand tes proches connaissent déjà le plat (même si ce n’est pas dans sa version végétale), c’est plus facile pour créer un moment convivial… sans prise de tête. Tu as juste envie de leur faire plaisir et ça marche !

✓ Tu aimes manger et varier les plaisirs :

La cuisine végétale, offre des milliers de possibilités et tu veux goûter à toutes ses possibilités. Tu aimes te régaler et tu trouves ça bon, tout simplement.

Végétalise-toi

Au fond, en quoi une saucisse devrait forcément être d’origine animale ? Souvent les mots associés à la viande désignent, à la base, une forme ou un procédé de fabrication, pas spécifiquement un morceau d’animal. Et ce qu’on aime, finalement, ce sont les textures, les épices, les saveurs (umami par exemple). Pas le fait qu’un animal soit mort.

La cuisine végane prouve qu’il est possible de se régaler sans blesser d’animaux. Rappelle-toi que l’objectif du véganisme, c’est pas de contrôler ce qu’on mange, mais de respecter et libérer les animaux.

Alors, pourquoi se priverait-on d’un plat qui n’a fait de mal à personne ? 🌈

🤗 Dis-moi ce que tu en penses en commentaire !

Cet article t’a plu ? 📌 Épingle-le sur Pinterest pour y revenir facilement !

Crédit photo : Melle Pigut.

6 réflexions sur “Pourquoi les véganes imitent la viande : 5 bonnes raisons”

  1. Ping : Umami : 9 ingrédients pour booster ses plats - Végétalise-toi !

  2. Ping : Comment améliorer ta sauce tomate vegan - Végétalise-toi !

  3. Ping : Devenir vegan : mes 5 meilleurs conseils - Végétalise-toi !

  4. Ping : Vegan, végétarien, végétalien, quelle différence ? - Végétalise-toi !

  5. Ping : Umami : la "5ᵉ saveur" indispensable en la cuisine végane - Végétalise-toi !

  6. Ping : Protéines de soja texturées : tout ce qu'il faut savoir sur les PST ! - Végétalise-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.