Podcast : Comment faire une omelette végane ?

T’as déjà remarqué à quel point les œufs sont partout dans l’alimentation.

Quand on y pense, il y a les œufs au plat, les omelettes, les œufs durs, les quiches, la mayonnaise, les flans, les œufs en neige, les gâteaux… Et la liste est encore longue. En sucré comme en salé, ils sont PARTOUT, je te dis !

Du coup, quand tu deviens végane, c’est le casse-tête : mais comment je vais remplacer tous ces œufs ?

Et puis, est-ce qu’il y a même moyen de faire une omelette végane, sans œufs ? Ça paraît hyper compliqué, non ?

Alors, on est d’accord, l’omelette, au premier abord, on se dit que ce n’est pas le plus facile à végétaliser.

Et pourtant, tu vas voir, cette omelette sans œufs est rapide et facile à faire et, bien sûr, elle est ultra bonne.

Son moelleux n’a d’égal que son goût bien savoureux. Mmmh, c’est un plaisir dont je ne me lasse jamais. Tu l’as compris, je l’adore. Et tu vas l’adorer aussi !

Hey, qui a dit qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs ?!?

C’est parti, reste bien jusqu’au bout, parce que je te donne la recette et que je t’explique tout, pour que tu comprennes pourquoi ça marche si bien.

Je te donne même mon secret pour retrouver le goût de l’œuf !

Les ingrédients pour retrouver la texture de l’œuf

Prends la farine de pois chiche comme base

Déjà, la farine de pois chiche c’est souvent un chouette substitut d’œuf dans les recettes salées.

Et avec sa saveur marquée, sa richesse en protéines et sa coloration légèrement jaune, c’est une bonne idée comme base pour l’omelette végane.

Tu peux en trouver en magasin bio, dans les boutiques d’aliments asiatiques et parfois en supermarché.

En temps normal, elle a une légère amertume. Si tu la trouves trop amère, tente une autre marque, certaines sont plus douces que d’autres.

Et si son goût te semble vraiment trop fort, il se peut aussi que ça soit dû au stockage. Si tu gardes trop longtemps ta farine ou qu’elle est mal conservée, son goût va se détériorer.

Alors, pour bien la conserver, l’idéal, c’est de la verser dans un bocal hermétique, à l’abri de la chaleur et de l’humidité. Comme ça, tu sais qu’elle tiendra plusieurs mois.

Oh et petit détail facultatif, pour la couleur, ajoute une pointe de curcuma en poudre, ça donne un superbe effet jaune, parfait pour une omelette.

Pour le moelleux, ajoute du tofu

Pour donner du moelleux à ton omelette végétale, le tofu est ton allié !

Tu peux faire sans, mais honnêtement, c’est moins riche et un peu sec, je suis pas hyper fan.

Mais avec le tofu, tu as deux possibilités. Tu peux utiliser du tofu soyeux ou du tofu ferme.

Dans leur consistance comme dans leur utilisation, ces deux sortes de tofu sont des produits tout à fait différents, il ne faut pas les confondre.

Alors, la première option, la plus facile, c’est le tofu soyeux.

Tu en trouveras en magasin bio et dans les boutiques de produits asiatiques.

C’est un produit blanc à base de soja, dont la texture, très agréable, se situe un peu entre la crème et la gelée. Ça se tient, mais pas trop, tu vois.

Tu peux l’écraser et le battre facilement avec une fourchette ou un fouet, pour le mélanger à la farine de pois chiche.

Ta 2e possibilité, c’est d’utiliser un mélange de tofu ferme et d’eau.

Donc ce tofu ferme nature, tu en trouveras en supermarché, en magasin bio et en boutique de produits asiatiques.

Le tofu ferme, c’est un produit qui se tient bien et qui peut facilement être découpé en cubes.

Du coup, pour utiliser du tofu ferme dans cette recette, tu as besoin d’un mixeur. Puisque tu vas mixer du tofu et de l’eau pour obtenir un mélange crémeux, avant de le mélanger à la farine de pois chiche.

Ça te fait un peu plus de boulot, mais l’avantage du tofu ferme, c’est qu’il est souvent plus facile à trouver et moins cher que le tofu soyeux. En tout cas, c’est une alternative !

Pour plus de plaisir, mets de l’huile

Pour avoir une texture plus proche de l’œuf, j’aime ajouter de l’huile d’olive.

Parce que, bah, une omelette avec des œufs, c’est généralement plus de 10% de gras. Or dans mon omelette végane, on doit tourner à peine à 2%.

Du coup, tu peux te lâcher, en ajoutant du gras et tu perfectionnes la texture.

Tu augmentes le moelleux et le plaisir à la dégustation, : bingo, c’est ça qu’on aime !

Oh et pour encore plus de plaisir, tu peux aussi ajouter un peu de crème végétale, genre crème de soja, par exemple.

Comment retrouver le goût de l’œuf ?

Ahhh, l’heure est grave.

Je vais te dévoiler LE secret qui va te permettre de retrouver le goût de l’œuf, mais sans œufs !

Alors, est-ce que tu as déjà entendu parler du sel noir ou kala namak ?

Il est beaucoup utilisé en Inde et dans les cuisines d’Asie du sud et il est incroyable.

En fait, ce sel, dégage une odeur très particulière… Bon, une odeur d’œuf pourri, n’ayons pas peur des mots.

Alors oui, dit comme ça, tu te dis sûrement : “ah mais super Melle, maintenant tu veux que je mange des plats au goût d’œuf pourri, non mais génial, super idée !”.

Mais t’inquiète, c’est juste l’odeur. Je t’assure que c’est une excellente épice.

Et il se trouve que tu peux t’en servir dans tes plats pour leur donner le goût de l’œuf. Gustativement, c’est vraiment bluffant !

Alors fais-moi confiance et ajoutes-en une bonne pincée dans ton omelette végane, à la place du sel. Tu m’en diras des nouvelles !

Tu peux trouver ce sel noir en boutique d’épices indiennes, dans certains magasin bio et en ligne. Garde-le à l’abri de l’humidité, comme le sel classique, et tu pourras le conserver très longtemps.

Oh et j’y pense, pour plus de goût, tu peux, bien sûr, ajouter des épices, des herbes fraîches ou même des légumes dans ton omelette végane, pour la personnaliser.

Pense aux champignons, à l’oignon, à la ciboulette, par exemple. Bref, fais-toi plaisir !

Télécharge ton antisèche offerte

Comment réussir la cuisson de l’omelette végane ?

Le matériel

D’abord, avoir le bon matériel, ça aide. Mais t’inquiète, tu n’as pas besoin de quelque chose d’extravaguant.

Je te conseille simplement une poêle ou une crêpière, et pour la matière, opte plutôt pour la fonte ou l’anti-adhésif.

Il te faut aussi un couvercle, pour cuire à couvert. Ça te permet de garder et de répartir la chaleur, tout en conservant la précieuse humidité.

Le but, c’est de bien cuire l’intérieur, sans assécher ton omelette et sans brûler tout le dessous.

Finalement, tu a besoin d’une spatule bien large et fine pour pouvoir retourner facilement ton omelette végétale.

Voilà, c’est tout. T’as vu, c’est du basique.

La cuisson parfaite

D’abord, mon principal conseil, c’est de cuire tout doucement. À petit feu.

Si tu mets trop fort, en fait, ça va possiblement coller à ta poêle, ou ça peut brûler avant même que l’intérieur ne soit cuit. Bref, c’est la cata assurée !

Ensuite, comme pour l’omelette classique, tu vas pouvoir choisir ta préférence de cuisson. Tu la préfères un peu baveuse ou bien cuite ?

Selon tes envies, tu vas cuire plus ou moins longtemps et tu vas retourner ou pas ton omelette végane. Tout simplement.

Bon et si vraiment tu rencontres un problème de cuisson, genre, si ça colle à ta poêle… Bah, c’est pas la fin du monde, tu peux transformer ton omelette en tofu brouillé.

Mélange tout et tu vas voir que tu vas te régaler tout pareil !

Omelette vegan : la recette gourmande

La recette pour faire une omelette végane

La recette est super simple, tu vas pouvoir essayer dès aujourd’hui.

Alors, pour une grosse omelette ou deux petites, tu vas mélanger :

  • 100 g de farine de pois chiche
  • 1 cuillerée à café de sel fin ou mieux, le fameux sel kala namak
  • 200 g de tofu soyeux
  • 150 ml d’eau
  • 2 ou 3 c. à soupe d’huile d’olive

Tu peux aussi ajouter du poivre, des épices ou des herbes fraîches, selon tes envies.

Et c’est tout !

Et pour la cuire, tu verses un filet d’huile dans une poêle.

Lorsque l’huile est bien chaude, tu verses ta préparation dans la poêle.

Tu couvres, avec un couvercle et tu cuis à feu tout doux, pendant environ 10 minutes.

Ensuite, tu retournes l’omelette à l’aide d’une large spatule, puis tu cuis l’autre face pendant genre 5 minutes.

Et voilà, ton omelette 100% végétale est prête.

Incroyable hein !

Dégustation

Tu vas pouvoir la déguster comme une omelette classique.

Alors, fais-toi plaisir.

Par exemple, accompagne-la simplement d’une belle salade verte.

Et pour compléter le repas, ajoute des légumes, des frites ou tout ce qui te fait envie !

Glisse-la dans un sandwich, avec des crudités et une bonne couche de moutarde. Perso, j’adore. Même si moi, je mets plutôt du piment, question de petites préférences.

Pour encore plus de gourmandise, teste aussi de la servir pliée en deux, garnie de fromage végane, d’houmous ou de légumes grillés. C’est vraiment à tomber.

Bref, je te souhaite de te régaler avec ta magnifique omelette végane !

Voilà, tu sais faire une omelette végane, bravo !

Bon, mais ça reste de la théorie, alors, maintenant, le but, c’est que tu mettes tout ça en pratique dans les jours à venir.

Allez, on est d’accord, tu passes à l’action et tu te fais une super omelette végane tout bientôt ?

Raconte ton expérience en commentaire :

Quand tu as testé, laisse-moi un commentaire, pour me dire à quel point c’était bon. J’ai trop envie de pouvoir te féliciter !

PS : télécharge ton livret offert, pour te végétaliser sereinement !

Crédit photo : Melle Pigut & Canva

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *